• yael romain

La diastase des grands droits :Prévenir, constater et y remédier….



1/ De quoi parle t-on ?

La diastase des grands droits ou diastasis est l’écartement trop important des 2 côtés des abdominaux grands droits qu’on surnomme « les tablettes de chocolat ». (conf. L’image plus haut).

La ligne blanche est distendue, voire perforée et on parle alors de hernie abdominale.

Elle touche principalement les femmes en post-partum (33% jusqu’ au 1 an ), mais si elle n’est pas traitée on peut rester avec toute sa vie.

Les hommes ayant pris du poids et dont les abdominaux se relâchent se retrouvent dans le même cas de figure que les femmes enceintes dont la ligne blanche s’ouvre pour faire place au ventre.

2/ Quelles sont les causes ?

Les causes sont plurifactorielles, en voici quelques unes :

  • Une trop grande pression régulière sur les grands droits , lors d’une mauvaise posture au travail, dans les gestes courant du quotidien ou encore lors de conduites sportives pas adaptée (abdos crunchs, port de charges lourdes…). En gros dès que les épaules se rapprochent du bassin…


  • Pendant la grossesse, lors de l’augmentation du volume de l’utérus ou encore si les abdos sont hyper-toniques , le ventre doit alors faire sa place avec force (et là les sportives avec de forts abdos ne sont pas avantagées si elles ne travaillent pas dessus)


  • Les facteurs psychologiques sont également à prendre en compte , comme la peur de grossir pendant la grossesse et bien d’autres situations où le ventre sera à ce moment là également dans la force pour prendre sa place.


  • Autres….


3/ Comment savoir si nous avons un diastasis (ou pas) ?

  • S’allonger sur le dos, genoux fléchis

  • Lever les épaules en essayant de les rapprocher du bassin.

  • Mettre 2 doigts au dessus du nombril et palper….Soit il n’y pas d’espace et a ce moment là, vous n’avez pas d’écartement des grands droits. Sinon comblez le trou en y mettant autant de doigts qu’il le faut et notez le résultat.

  • Reproduire la même chose en mettant les doigts en dessous du nombril.

  • Note aussi si tu ressens un tonus ou un relâchement lorsque tu tâtes le long de cette ligne allant du pubis au sternum

  • Tu peux aussi voir ou sentir une crête se dessiner lorsque tu relèves tes épaules ou que tu tiens une position de gainage. Cela vient aussi de ton diastasis.


4/ Et maintenant, je fais quoi avec ça ?


Il est important de savoir qu’une diastase importante aura du mal à se refermer complètement sans chirurgie.

Mais dans tous les cas, les conseils suivants sont à prendre en compte immédiatement .

Soit pour vous permettre de retrouver un écartement correcte des grands droits, pour ne pas aggraver la situation et si vous nécessitez une opération ils vous seront utiles pour l’après.


Voici ces quelques conseils :

  • Ne jamais raccourcir les épaules du bassin… on l’a vu en haut, on mesure le diastase lorsqu’ on raccourcit les 2 points, donc lorsque l’on fait ce geste là on écarte nos grands droits, un peu plus, à chaque fois…



  • Cela sous entend, apprendre à gérer les gestes du quotidien comme, se baisser, se coucher, se relever, se tenir assis, aller au toilette, ou toute autre posture que nous sommes amener à tenir longtemps comme en post-natal lorsque nous allaitons ou donnons le biberon…

  • Porter les charges lourdes en partant du périnée et de l’expiration afin de mettre en place notre « gaine naturelle ».

  • Exécuter des abdos hypopressifs pour renforcer sa sangle abdominale et son dos afin de pouvoir tenir la posture juste de l’auto-grandissement, que l’on apprend grâce à la méthode DEGASQUET

  • En préventif, lors des grossesses, il est essentiel d’étirer ses muscles abdominaux afin d’amener de l’élasticité à cette zone et celle du périnée , ce qui va favoriser l’involution naturelle.

  • Se faire accompagner dès le retour de la maternité pour sangler et contenir les organes avec des exercices DEGASQUET spécifiques à cette période .


Il est facile et très efficace d’apprendre tout cela et le mettre dans son quotidien.

Cela fait parti, a mon sens, d’une hygiène féminine. Au même titre que de bien manger et bien dormir, prendre en main son corps et ne plus subir un état qui nous ronge, est une étape qui nous fait grandir, nous aide à nous comprendre et à nous mettre en mouvement.

L’étroite collaboration des grands droits avec le périnée, le transverse, les muscles dorsaux et bien d’autres muscles et organes, permettra de retrouver de façon durable et efficace une confiance dans sa posture, dans son intimité, sa silhouette, dans la digestion, élimination et j’en passe…

Je peux vous accompagner dans ces ressentis.

Vous pourrez trouver toutes les infos pour me contacter sur mon site : www.bienetrematernite.com, par mail a bedoux01@gmail.com ou encore par téléphone au 06.84.33.25.26

9 vues0 commentaire